Les énergies de l’été indien

(Re)découvrez les énergies de l’été tardif et de l’automne !

L’été indien et l’automne sont à nos portes, voici la saison idéale pour faire sa réserve de sucres lents.

Les énergies de l’été tardif correspondent à l’élément terre tandis que les énergies de l’automne correspondent à l’élément métal dans le cycle des 5 transformations. Bois – feu – terre – métal – eau.

L’énergie terre est responsable de l’estomac, de la rate et du pancréas.

L’énergie métal est responsable du côlon et des poumons.

 

L’énergie terre est responsable de l’estomac, de la rate et du pancréas.
L’énergie métal est responsable de côlon et poumon.

L’été tardif, l’été indien, l’énergie devient ronde et l’automne développe les racines.
Cette période correspond à Seize heures dans la journée.
Période où le stress atteint son paroxysme, nécessitant détente et décompression.
Aux gâteaux sucrés et autres confiseries, pris à ce moment de la journée, après une journée de travail ou d’école, qui vont restimuler l’organisme et fatiguer le pancréas, privilégions la douceur d’une tisane légèrement sucrée au sirop de céréale ou une compote de pommes à la cannelle, … qui viendront adoucir le corps.

Les céréales spécifiques de l’été tardif sont le millet, le quinoa, le riz rond et l’épeautre.
Les céréales spécifiques de l’automne sont le riz long et l’avoine.
Les légumes de l’été tardif sont les légumes ronds, oignons, potimarron, potiron, …
Les légumes de l’automne sont les légumes racines, carottes, panais, navets, …
La saveur qui apaise la terre est la saveur douce.
La saveur qui apaise le métal est la saveur piquante.

Faites appel à ce que la nature nous offre comme légumes pendant cette période à savoir, les légumes ronds et racines :
Potimarron (à privilégier), potiron, courge, oignons, carottes, panais, navets, …

Couvrez d’eau vos légumes, amenez rapidement à ébullition, ensuite, laissez mijoter à feu doux pendant 35-40 minutes.
C’est le temps de cuisson nécessaire pour transformer l’amidon des légumes en sucres lents.

Par sa douceur, cette soupe viendra alors nourrir votre pancréas et stimuler les défenses organiques pour vous portéger face aux maladies de l’hiver.
Préparés de cette façon, ces légumes, diminueront les envies de sucres rapides et augmenteront le glycogène, sucre lent nécessaire à la production d’énergie.
Fin de cuisson, une poignée de verdures mixées crues, « élément piquant » (cresson, persil, cerfeuil, fanes de carottes, fanes de radis, …) vous aideront à éliminer les excès d’acides gras qui surchargent l’organisme.
Source : https://www.facebook.com/Phytaroma.be/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s