Pourquoi prendre des compléments nutritionnels ?

Pour vous éclairer, je vous propose de lire un extrait où le Dr. Strand livre ses convictions suite à ses nombreuses recherches

Minute médicale du Dr Strand* : AJR vs Niveaux Optimaux

L’une des raisons pour lesquelles la plupart des médecins ne recommandent pas de suppléments à leurs patients, même si des études montrent que près de 70 % des médecins les prennent eux-mêmes, est qu’on leur a appris que tout ce dont nous avons besoin est l’apport journalier recommandé (AJR) de micronutriments. Il est certainement possible d’obtenir ce niveau de nutriments si vous avez une alimentation saine. Cependant, vous devez comprendre l’origine des AJR. Ces AJR ont été élaborés à la fin des années 1930 et au début des années 1940 pour établir la quantité minimale de  micronutriments nécessaires à la prévention des carences aiguës comme la pellagre, le scorbut et le rachitisme.

Lorsque j’ai commencé à étudier les bienfaits possibles pour la santé de la prise de suppléments alimentaires, j’étais préoccupé par les maladies dégénératives chroniques comme les maladies cardiaques, le cancer, les accidents vasculaires cérébraux, le diabète, la maladie d’Alzheimer, la
démence et la dégénérescence maculaire. Ce que j’ai rapidement appris, c’est que les AJR n’ont absolument rien à voir avec les maladies dégénératives chroniques. Par exemple, l’AJR de la vitamine E est de 30 UI ; cependant, vous ne commencerez pas à constater un bienfait pour la santé avant d’avoir pris un supplément d’au moins 100 UI de vitamine E. Ce bienfait pour la santé augmente à mesure que vous augmentez la quantité de vitamine E supplémentée. La plupart des chercheurs en médecine nutritionnelle estiment maintenant que le taux optimal de vitamine E se situe entre 300 et même 400 UI.
J’ai dit à mes patients pendant des années qu’ils n’avaient pas besoin de prendre des suppléments et qu’ils pouvaient obtenir tout ce dont ils avaient besoin en mangeant sainement. Quand j’ai commencé à réaliser que les AJR n’avaient rien à voir avec les types de maladies que j’essayais de prévenir, j’ai dû repenser ma décision de ne pas recommander de suppléments. Comme je l’ai mentionné plus tôt, le niveau optimal de vitamine E est de 400 UI. Pourquoi ne pas demander à mes patients de manger 400 UI de vitamine E ? Il leur faudrait manger 33 kg de pousses d’épinards ou 12 kilos de beurre ou 2 kilos de germe de blé par jour pour obtenir autant de vitamine E ! Le niveau optimal de vitamine C est d’environ 1 000 à 2 000 mg par jour (l’AJR n’est que de 60 mg). Mes patients devraient manger 18 grosses oranges ou 80 avocats pour obtenir cette quantité de vitamine C de leur alimentation.

Je crois que nous devons maintenir une alimentation saine qui comprend de 6 à 10 portions de fruits et légumes, ainsi que de bonnes graisses et protéines. Cependant, il n’y avait aucun moyen pour mes patients de recevoir des bienfaits pour la santé grâce à des niveaux optimaux de nutriments sans compléter leur alimentation. Il m’est apparu évident que mes patients avaient besoin de compléter leur alimentation avec des suppléments alimentaires complets, équilibrés et de haute qualité pour une meilleure protection contre les maladies dégénératives chroniques.

* Dr. Strand 

Retrouvez les compléments alimentaires ici

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s